SHOW ME YOUR SHELVES!

Bree Gant : études d’anciennes conversations avec des ancêtres

L’exposition Show Me Your Shelves présente dans deux villes des artistes noirs allemands et américains. D’abord à Detroit, puis à Houston, elle réunit des artistes qui réfléchissent aux structures et expériences communes qui existent et aux différences entre les cultures et styles de vie de la diaspora africaine en Allemagne, ainsi qu'aux perspectives en Afrique et en Amérique. Bree Gant est une artiste multidisciplinaire née à Detroit, danseuse, éducatrice et documentaliste qui ré-imagine des histoires futures. C& a parlé avec elle de sa pratique artistique, des villes en tant que phénomène naturel et du récit imaginaire qu’elle va présenter à Detroit, écrit avec des objets domestiques et religieux de femmes noires.

Skillman Library: Bree Gant, Otherlogue, 2019, glass jars, mussels, iron, resin, bees, cowries. Designed and produced on behalf of ifa with support of Contemporary And (C&) and in the in the framework of the German campaign Wunderbar Together – The Year of German-American Friendship https://wunderbartogether.org/about/ , initiated by the German Federal Foreign Office (AA), the Goethe-Institut, and supported by the Federation of German Industries (BDI). Photographer: Kashira Dowridge

By Will Furtado
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail to someone

Contemporary And : Vous parcourez avec votre travail artistique la photographie, le collage, la performance et l’installation.Comment avez-vous progressé à travers ces différents médias ?

Bree Gant : J’ai été élevée à faire des images, formée en grande partie par mes parents, par les programmes artistiques des écoles publiques de Detroit et par la culture pop des années 1990 et du début des années 2000. Et j’ai toujours utilisé le média que j’avais à ma disposition, quel qu’il soit. Je conçois l’art comme une approche, une manière de faire les choses et je pense que travailler de manière transversale avec des disciplines et médias multiples contribue à affiner ma voix, tout comme le fait de maîtriser mon métier. Cela me donne pour ainsi dire l’espace pour être mon propre art, traverser les disciplines me permet aussi de partager et de travailler avec un groupe plus large de gens et différentes dimensions de soi.

Skillman Library: Bree Gant, Otherlogue, 2019, glass jars, mussels, iron, resin, bees, cowries. Designed and produced on behalf of ifa with support of Contemporary And (C&) and in the in the framework of the German campaign Wunderbar Together – The Year of German-American Friendship https://wunderbartogether.org/about/ , initiated by the German Federal Foreign Office (AA), the Goethe-Institut, and supported by the Federation of German Industries (BDI). Photographer: Kashira Dowridge

C& : Vous réalisez des œuvres sur votre ville, Detroit, mais aussi dans la nature. De quelle manière ces différents éléments vous touchent-ils personnellement et comment en faites-vous de l’art ?

Bree Gant : Les villes ne sont pas distinctes de la nature. Les hommes et leurs machinations sont des phénomènes naturels. Comprendre cette continuité  a été fondamental pour ma pratique. C’est avec la photographie et la documentation sociale que la séparation se manifeste souvent le plus explicitement sous la forme d’idées de l’objectivité et de la transcendance, de vérités avantageuses en faveur de l’extraction et de l’appropriation. Ma présence derrière la caméra fait tout autant partie de l’image que ce qui se trouve devant la caméra. Detroit est encore une source d’enseignement et ouvre une voie à ce travail profondément intégré.

C& : Comment définiriez-vous votre position en tant qu’artiste et individu au sein d’une diaspora mondiale ?

Bree Gant : Je suis une fille de Detroit et de la diaspora. J’aime beaucoup le texte de J. Matory, un professeur de la Duke University, où il dit que « les diasporas créent leurs patries ». Detroit est un pays natal et je déploie beaucoup d’activité pour en faire un chez-moi, au fur et à mesure que j’étends mes branches et que j’enracine ma pratique et mon être. En tant que native de Detroit et diplômée de l’université Howard, la diaspora est la vie même, une expérience concrète et factuelle, pas seulement une théorie ou une histoire ou un concept. Mon identité n’est pas fondée sur la relation à la nation et aux frontières, mais sur celle aux gens et à la culture.

Skillman Library: Bree Gant, Otherlogue, 2019, glass jars, mussels, iron, resin, bees, cowries. Designed and produced on behalf of ifa with support of Contemporary And (C&) and in the in the framework of the German campaign Wunderbar Together – The Year of German-American Friendship https://wunderbartogether.org/about/ , initiated by the German Federal Foreign Office (AA), the Goethe-Institut, and supported by the Federation of German Industries (BDI). Photographer: Kashira Dowridge

C& : Qu’est-ce qui vous a amenée au concept de Show Me Your Shelves ?

Bree Gant : J’aime les bibliothèques. Mon école et mon lycée étaient tout près à pied de la principale bibliothèque publique de Detroit. Après la station-service, c’est le premier endroit où je suis allée sans surveillance. La bibliothèque reste pour moi une source de douceur et de liberté. Et je vois Show Me Your Shelves comme la possibilité pour les bibliothèques de dispenser cette douceur à la diaspora et montrer comment nous sommes apparentés les uns aux autres. Car ce ne sont pas juste les corps noirs qui ont été dispersés dans le monde entier — notre histoire l’a été elle aussi. Je pense qu’un chez-soi digne de ce nom nécessite des archives dignes de ce nom et il y a tant de très grands artistes qui réfléchissent à quoi des archives centrées sur les noirs pourraient ressembler et à l’impression qu’elles pourraient donner. Je suis tellement heureuse de faire partie de cette exposition, de ce mouvement.

C& : Pourriez-vous nous faire partager vos idées à propos de l’œuvre que vous exposez dans le cadre de Show Me Your Shelves ?

Bree Gant : Je crée un récit imaginaire, écrit avec des objets domestiques et religieux de femmes noires. L’œuvre est une nouvelle étude de conversations anciennes avec des ancêtres issue de ma série autoportrait avec des récipients divers. L’installation distille le calme d’un moment rituel, hors du temps, et invite les spectateurs à se poser la question de la propriété et de l’accès.

 

 

Show Me Your Shelves, présenté par C&, a eu lieu à la bibliothèque publique de Detroit (Main, Skillman, Parkman), Michigan, du 17 juillet 2019 au 18 août 2019.

 

 

Bree Gant a grandi à Detroit, c’est une artiste multidisciplinaire auteur de documentaires, portraits, performances et films. Elle est aussi organisatrice d’évènements et passionnée de mode.

 

Par Will Furtado.

 

Ce texte a été commandé dans le cadre du projet «Montre-moi tes étagères», qui est financé par la campagne d’un an «Wunderbar Together» («Deutschlandjahr USA» / L’année de l’amitié germano-américaine) du ministère des Affaires étrangères allemand.

 

Don't miss out

Sign up to our newsletter now to get the latest stories from CONTEMPORARY AND (C&) delivered straight to your inbox

Thank you!

You have already signed up

Thank you!

We’ve successfully received your details.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you.

Don't miss out

Sign up to our newsletter now to get the latest stories from CONTEMPORARY AND (C&) delivered straight to your inbox

Thank you!

You have already signed up

Thank you!

We’ve successfully received your details.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you.

Powered by Calculate Your BMI