Inside the Library: Bookstop Sanaa Art Library, Dar es Salaam

TRANSITION Magazines © Bookstop Sanaa Art Library
Tweet about this on TwitterShare on FacebookEmail to someone

La bibliothèque

 

© Bookstop Sanaa Art Library

© Bookstop Sanaa Art Library

 

Bookstop Sanaa est une nouvelle bibliothèque d’art qui vient de démarrer  ; elle constitue un pôle d’apprentissage créatif à Dar es Salaam, en Tanzanie. La collection a pour objectif de couvrir la vaste palette d’arts visuels, de la peinture aux installations en passant par des textes théoriques. Une importante partie de la bibliothèque se concentre sur les œuvres d’art réalisées par des artistes africains (basés sur le continent) ou par des artistes issus de la diaspora dans le but d’informer et de stimuler les pratiques locales. La bibliothèque est en priorité un service mis à la disposition des étudiants en art et des artistes autodidactes.

 

Pour encourager l’utilisation de la bibliothèque, nous prévoyons d’organiser des débats informels, des ateliers et des événements en collaboration avec nos partenaires dans les domaines de l’éducation et de la culture à Dar. Il s’agit d’assurer que la collection de livres de Bookstop Sanaa touche son public et l’implique afin de se faire l’écho de la pratique d’art contemporain en Tanzanie et de soutenir son développement.

 

Contexte 

La bibliothèque a été mise sur pied pour répondre aux demandes d’artistes, d’étudiants et de chercheurs. Obtenir du matériel de qualité relatif à l’art contemporain et des livres qui traitent de l’histoire artistique spécifique de la Tanzanie / de l’est de l’Afrique n’a pas toujours été chose aisée. Afin de fournir une solution au problème, la spécialiste en matière de patrimoine Sarita Mamseri a décidé de mettre sur pied une bibliothèque à Dar es Salaam, la plus grande ville de Tanzanie, en partant de sa propre collection de livres d’art à Londres, en Grande-Bretagne. Elle a adressé des appels aux dons de livres à ses collègues du secteur culturel britannique. Par la suite, une campagne de collecte de fonds a permis d’acheter des ouvrages de textes de spécialistes et de les expédier en Tanzanie par bateau. La réponse, tant de la part de personnes individuelles que d’organisations, a été un véritable succès si bien que Bookstop Sanaa a discrètement lancé le projet en février 2014 avec près de 400 livres et magazines d’art (ou portant sur des sujets afférents).

 

Le voyage était pourtant semé d’embûches. Parmi les obstacles à surmonter, il a fallu naviguer dans les eaux de la bureaucratie liée à la fondation d’une société et au statut d’organisme caritatif, faire la chasse aux transporteurs afin de dédouaner les livres bloqués aux frontières et enfin monter physiquement la bibliothèque au sens propre du terme en ne disposant que d’un budget dérisoire. En dépit de tout cela, Bookstop Sanaa bénéficie d’une véritable vague de dynamisme qui nous a permis d’organiser une inauguration officielle à la fin du mois de mai. Nous n’en sommes donc qu’au début  du voyage !

 

Cinq livres d’une grande importance dans la bibliothèque BSS 

 

Inspired : Three Decades of Tanzanian Art, 2013.

Ce catalogue d’art moderne et contemporain en Tanzanie est une contribution très précieuse. Il documente une période particulièrement dynamique qui a propulsé l’artiste le plus connu du pays à ce jour vers le haut de la scène internationale, George Lilanga. Le catalogue contient certaines oeuvres des artistes les plus marquants de Tanzanie mais aussi des textes interprétant leurs travaux et des photographies rares du centre d’art historique de Dar es Salaam, Nyumba ya Sanaa, à l’apogée de sa gloire. Fréquenté à l’époque par le président Julius Nyerere, ce lieu avait fait l’objet de la visite de chefs d’Etats, et mettait en exergue une ère pendant laquelle art et culture étaient d’une importance capitale à l’échelle nationale.

 

Inspired © Bookstop Sanaa Art Library

Inspired © Bookstop Sanaa Art Library

 

Magazines Transition 

Un grand nombre d’exemplaires du magazine littéraire et culturel TRANSITION nous a été offert. Créés en Ouganda par Rajat Neojy en 1961, les numéros de notre collection vont des années 1962 à 1974 et couvrent de nombreux moments d’époque pendant les années d’indépendance de l’Afrique. Du point de vue art visuel, ce magazine documente des œuvres d’art contemporain difficiles à trouver, réalisées par des artistes tanzaniens ainsi que des articles rédigés par le père fondateur de la Tanzanie, Julius K. Nyerere.  A elles seules, les couvertures méritent notre attention, ne serait-ce que pour leur graphisme époustouflant.

 

Art in Eastern Africa, 2007

Ce livre fournit des essais informatifs sur l’art et la culture matérielle en Afrique de l’Est développés par des artistes, des universitaires et des écrivains. Il contredit fortement le vieil adage selon lequel il n’y a pas d’art en Afrique de l’Est en présentant un éventail de styles et de modes artistiques tout en mettant au défi les concepts relatifs à ce qui est considéré comme de l’art. Une anthologie critique plus que nécessaire pour cette région, entre autres.

 

Art in Eastern Africa © Bookstop Sanaa Art Library

Art in Eastern Africa © Bookstop Sanaa Art Library

 

Street level : A Collection of Drawings, 2012 

Il s’agit d’un livre essentiel pour une multitude de personnes et de professions. Tout le monde entend parler du rythme accéléré de développement au sein des nations africaines. Mais qu’arrive-t-il aux bâtiments multiculturels de ces cités  ? Comment sont-ils consignés pour la postérité  ? L’artiste Sarah Markes, basée en Tanzanie, a documenté de nombreux  bâtiments de Dar es Salaam qui reflètent le riche patrimoine historique culturel métissé, qu’il s’agisse de l’influence swahili, allemande, asiatique ou britannique. Des dessins et des illustrations détaillés de ces sites sont d’une grande valeur historique étant donné que bon nombre de ces bâtiments ont aujourd’hui disparu.

 

Street Level © Bookstop Sanaa Art Library

Street Level © Bookstop Sanaa Art Library

 

Who Knows Tomorrow, 2010

Ce livre et magazine accompagnant l’exposition 2010 des musées berlinois Who Knows Tomorrow est un régal à la fois littéraire et visuel. L’exposition présentait des œuvres qui soulevaient les questions du positionnement international des nations africaines et de leurs poids politique, économique, social et historique. Cinq artistes internationalement reconnus d’origine africaine avaient présenté leur travail à l’intérieur et autour d’un nombre de sites incluant une église dé-sanctifiée et la Galerie nationale. Le livre contient d’excellents essais et articles relatifs aux œuvres et thèmes traités qui ont été rédigés par des auteurs dont Chimamanda Ngozi Adichie et Dambisa Moyo. Ce magazine grand format contient des interviews avec des artistes participants tels qu’El Anatsui et Zarina Bhimji ; c’est aussi un splendide magazine pour l’utilisateur occasionnel de la bibliothèque qui souhaite découvrir et plonger dans l’art contemporain.

 

Who Knows Tomorrow © Bookstop Sanaa Art Library

Who Knows Tomorrow © Bookstop Sanaa Art Library

 

 

Sarita Lydia Mamseri est la fondatrice et co-directrice de Bookstop Sanaa Art Library.

 

 

Don't miss out

Sign up to our newsletter now to get the latest stories from CONTEMPORARY AND (C&) delivered straight to your inbox

Thank you!

You have already signed up

Thank you!

We’ve successfully received your details.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you.

Don't miss out

Sign up to our newsletter now to get the latest stories from CONTEMPORARY AND (C&) delivered straight to your inbox

Thank you!

You have already signed up

Thank you!

We’ve successfully received your details.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you.